Sabena Technics - News

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sabena Technics - News

Message par admin le Mer 23 Fév 2011 - 23:29

Partenaire de longue date des ministères de la défense et des gouvernements européens, Sabena technics assure désormais le MCO et la mise en œuvre de la flotte Falcon 10 de la Marine française, composée de six appareils, pour une période de 12 ans.
Le marché de maintenance et mise en œuvre des Falcon 10 de la Marine française est une nouvelle attribution pour le groupe. Il est opéré au départ de son site de Dinard, expert en aviation régionale et d'affaires, et offre de cette façon un support de pointe et sur mesure pour l'opérateur. La proximité du site avec la base de la flotte, Landivisiau, joue également un rôle essentiel.
Plus spécifiquement, dans le cadre de ce contrat notifié par la Structure Intégrée de Maintien en Condition Opérationnelle des Matériels Aéronautiques de la Défense (Simmad), Sabena technics assure :
· la mise en ligne ainsi que la maintenance mineure des Falcon 10 à Landivisiau,
· la maintenance majeure sur son site de Dinard,
· ainsi que le soutien logistique et la maintenance des équipements y compris les moteurs.
Christophe Bernardini, Président du Directoire de Sabena technics, précise, « Nous sommes fiers de la confiance que nous témoigne la SIMMAD en nous attribuant ce nouveau marché. Elle réaffirme l'expertise du Groupe Sabena technics en tant que fournisseur de solutions de support global de flottes aux opérateurs militaires et gouvernementaux et récompense nos efforts ».
Fondé en 1968, Sabena technics est un acteur indépendant de premier plan dans le secteur de la maintenance aéronautique. Le groupe opère sous les marques Sabena technics, Sabena technics training, Barfield et bénéficie d'une joint venture spécialisée en maintenance d'équipements hydrauliques, Hydrep. Sabena technics emploie plus de 3 000 personnes réparties sur 15 sites dans le monde (Bordeaux, Nimes, Dinard, CDG (A310 de l'armée), Evreux (A330 présidentiel), Bruxelles, Papeete, Monastir (Partenariat Nouvelair) et au USA. Son offre est répartie en cinq activités afin de répondre au mieux aux besoins de ses clients : Airframe services, Component services, Integrated services, Military services et Training services.
Découvrir : http://www.sabenatechnics.com
Nîmes-Garons (330 personnes), Marseille (70 personnes) et Papeete (120 personnes)
Bordeaux, CDG (12)


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 14:39, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 532
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - Changement de PDG

Message par admin le Sam 24 Mar 2012 - 15:16

Source : http://www.sudouest.fr/2012/03/23/aeronautique-sabena-technics-change-de-patron-667467-2780.php
Rodolphe Marchais, fils de Michel Marchais, dont le groupe TAT avait jadis racheté la société, devient PDG de cette dernière. Christophe Bernardini, qui assurait la présidence du directoire depuis 6 ans, quitte ses fonctions.

Sabena Technics est spécialisée dans la maintenance et l'aménagement d'avions. L'entreprise compte environ 3 000 salariés, dont 650 à Mérignac. Elle appartient au groupe TAT, dont le fondateur Michel Marchais, aujourd'hui presque octogénaire, avait successivement fondé la compagnie aérienne du même nom, et l'entreprise de Logistique TAT Express, avant de les revendre respectivement à British Airways et à La Poste.

Avec le produit de ces cessions, Michel Marchais avait développé une activité très rentable de leasing d'avions et d'immobilier, ainsi qu'une branche maintenance (Sabena Technics) constituée dans une large mesure à coup de croissance externe. C'est dans ce contexte que s'était opéré en 2006 le rachat de l'usine Sogerma de Mérignac, dont EADS souhaitait se défaire.

Des bruits récurrents courent depuis plusieurs mois sur la mise en vente de Sabena Technics. Finalement, pour l'heure au moins, c'est dans un cadre familial que les évolutions s'opèrent. Rodolphe Marchais, 57 ans, devient le patron de l'entreprise, dont on saura peut-être dans les mois à venir si elle reste ou non sous le contrôle total de la famille. Les salariés, qui avaient vécu le rude feuilleton Sogerma en 2006, souhaitent sans doute qu'une solution de long terme.


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 14:40, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 532
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - Royal Jet signe avec Sabena technics

Message par admin le Sam 24 Mar 2012 - 15:21

Royal Jet, compagnie spécialisée dans les vols très haut de gamme, a choisi Sabena technics pour la modernisation de l’un de ses six Boeing BBJ.
Sabena technics effectuera un renouvellement en profondeur de la cabine, apposera une nouvelle peinture et effectuera la maintenance de l’appareil.
Des systèmes du 737 seront également modernisés, dont le système de divertissement en vol (IFE), le SATCOM (liaisons satellitaires), ainsi que les réseaux Wi-Fi et GSM.
Sabena technics ajoute que ce BBJ 1 de 12 ans disposera d’une cabine plus moderne comprenant des meubles de la plus grande qualité, des sièges luxueux et des lits couchettes.
La société du groupe TAT industries a également précisé que l’ensemble des travaux sera effectué dans son centre de Bordeaux.
Une première un B737NG à Bordeaux ?

admin
Admin

Messages : 532
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - Royal Jet signe avec Sabena technics

Message par jpdw le Dim 25 Mar 2012 - 9:15

Pour rappel
Sabena Technics est à l’origine une société Belge issu de l’ancienne compagnie aérienne Belge SABENA en faillite en 2001. Le service technique de la société continué d'opéré sous la tutelle d'un curateur a été revendu a TAT en 2005. TAT ayant des site d'entretien avion à Dinars, Nîmes etc... a préféré utilisé ce nom pour l'ensemble des activés techniques aéronautique du groupe. Par après en 2006, Sogerma Bordeaux à intégré SN.T et une grande part des activités de Bruxelles à été repris par Bordeaux(Airbus et pièce Airbus), Dinard ( Boeing B737 et Luxair) et Nime (B767) ce qui fait que de + 3000 personnes à Bruxelles il en reste +/600. Seul quelques activités pièce avion, un service entretien et réparation train atterrissage, pneu et frein. Ainsi qu'un atelier dédier au C130 de l'armé belge et une petite activité maintenance piste subsiste.
En général, les B737 sont entretenu à Dinard, donc je ne suis par certain que les B737 de Royal Jet irons à Bordeaux.
Et si c'est le cas, cela confirme que tôt ou tard il concentrerons leurs activités vers un seul site et que Bruxelles,Nîmes et Dinard seront les premiers à passer à la moulinette Rodolphe

Signé: Un SN.T Bru (16 ans de Sabena + 11 de galère)

jpdw

Messages : 170
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - Licenciement à BRU ?

Message par admin le Sam 26 Mai 2012 - 10:19

Source : http://www.rtl.be/info/economie/belgique/880488/sabena-technics-veut-licencier-118-travailleurs-sur-un-effectif-de-584-personnes
L'entreprise de maintenance aéronautique Sabena Technics a annoncé jeudi, au cours d'un conseil d'entreprise extraordinaire, son intention de licencier 118 personnes sur un effectif total de 584 travailleurs.
L'entreprise invoque la crise économique mondiale, qui frappe le secteur aéronautique depuis 2008, ce qui se traduit par une baisse du trafic et une forte diminution des marges des compagnies aériennes.
"Cette situation a des répercussions directes sur le volume d'opérations de maintenance à effectuer", constate Sabena Technics dans un communiqué.
En 2011, Sabena technics Bruxelles a ainsi enregistré un résultat opérationnel négatif. Afin de faire face à cette situation, la société veut poursuivre "
la spécialisation de ses filiales en pôles d'excellence"et prévoit d'assurer la gestion des métiers de la "Supply Chain" pour l'ensemble du groupe sur les avions moyens et longs courriers, et de regrouper ses activités de réparation des équipements avioniques. En outre, la direction de l'entreprise dit ne pas avoir d'autre choix "que d'envisager la fermeture de son atelier", l'activité "Mechanics à Bruxelles"étant "structurellement déficitaire".
La direction envisage également la fermeture de l'atelier "Landing Gears, dont la survie nécessiterait des investissements que la rentabilité ne pourrait couvrir."
Par ailleurs, Sabena technics envisage un plan de réduction des coûts indirects et des frais généraux visant à générer une économie de 10% de sa structure de coût. Ces mesures devraient entraîner le licenciement de 118 travailleurs sur 584. La direction, qui reste convaincue du potentiel de l'aéroport de Bruxelles et de l'importance du maintien de son activité sur ce site, se dit confiante dans le fait que ces mesures pourront rendre Sabena Technics à nouveau compétitive.
Source : http://www.rtl.be/info/belgique/faitsdivers/880350/une-centaine-d-emplois-menaces-chez-sabena-technics
La direction belge de la société de maintenance aéronautique Sabena Technics - appartenant au groupe français TAT - devrait annoncer ce jeudi un licenciement collectif lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire, à la suite de la délocalisation de certaines activités du site de Zaventem vers celui de Bordeaux, en France, rapporte La Libre Belgique. Une centaine d'emplois sont menacés, selon le quotidien.

La délocalisation concerne principalement les services en charge de la révision des trains d'atterrissage, mais d'autres activités pourraient également être concernées. D'après La Libre Belgique, certains travailleurs pourraient toutefois échapper au licenciement collectif en acceptant d'aller travailler dans l'Hexagone.

Le coût du travail est en effet moins élevé en France qu'en Belgique. Dès le rachat en 2005, les Français de TAT avaient indiqué que les coûts salariaux du site belge étaient supérieurs de 15% aux standards du groupe. Sabena Technics comptait alors 1.200 travailleurs à Zaventem. Depuis, plusieurs réductions de personnel ont eu lieu. Fin 2009, 340 travailleurs avaient notamment perdu leur emploi.

Le site belge a connu l'an dernier un déficit de près de 2 millions d'euros. Le site bordelais affiche quant à lui une bonne santé financière. Il est notamment en charge des adaptations des avions pour le transport des personnalités VIP, par l'ajout de divers éléments de luxe. C'est à Bordeaux, par exemple, qu'a été modifié l'avion de l'ancien président français Nicolas Sarkozy. Quelque 600 employés et techniciens travaillent actuellement chez Sabena Technics à Zaventem.


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 14:41, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 532
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - Licenciement à BRU ?

Message par jpdw le Dim 27 Mai 2012 - 8:34

Ce que les journaux ne disent pas
C'est que toutes les activité rentables de Bruxelles ont été transférés vers Bordeaux, Nimes et Dinard depuis longtemps. Que d'autres activités ont été vendues ou céder à d'autres sociétés. Et que les dernières activités à Bruxelles n'ont plus aucun support commercial, sauf si ceux-ci peuvent être transférer ou sous-traiter par Bordeaux. Donc comme prévu et annoncé dès l'achat de Sabena Technics par TAT, les activités de Bruxelles sont condamnées et bientôt fermeture total

jpdw

Messages : 170
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - Licenciement à DNR ?

Message par admin le Mer 31 Oct 2012 - 16:52

Source : http://bretagne.france3.fr/2012/10/31/trou-d-air-dans-l-aviation-civile-sabena-technics-licencie-133001.html
Pour plus d'explication écoutez la vidéo, interview de P Rochet
Lors de son comité d'entreprise (CE) du 30 octobre, Sabena Technics a annoncé un plan de réduction d'effectifs. 190 emplois seraient supprimés sur les 490 que compte l'entreprise.

Sabena Technics est positionnée sur le secteur de la maintenance aéronautique. Mais l'aviation civile connaît un trou d'air entraînant des pertes récurrentes pour l'entreprise. Les budgets des compagnies aériennes sont de plus en plus serrés avec la crise économique. Elles se tournent donc vers des sociétés bénéficiant de bas coûts de main d'oeuvre pour entretenir leurs appareils. Cette concurrence vient principalement des pays de l'Est où les coûts peuvent être inférieurs de 50% à ceux pratiqués par une entreprise comme Sabena Technics.

Sabena Technics dapte donc sa stratégie et veut se spécialiser sur la maintenance d'appareils militaires, un segment de marché plus stable et lucratif. Elle continuera néanmoins ses activités de "réparation d’équipements d’avions civils et militaires, de négoce de pièces et de support à l’heure de vol de flottes d’avions régionaux et militaires", explique un communiqué de l'entreprise."Seule l’activité de maintenance majeure d’avions civils par Sabena technics DNR serait arrêtée, compte tenu des niveaux de prix pratiqués par des prestataires opérant dans des pays à bas coûts", poursuit le communiqué.
Plus de 90 propositions de reclassement ont d’ores et déjà été identifiées dans les autres sociétés du groupe Sabena technics, selon l'entreprise. Afin de favoriser ces reclassements, un programme d’accompagnement incitatif serait proposé pour faciliter la mobilité géographique.

D'autres dispositifs comme un appui spécifique à la création ou à la reprise d’une entreprise, ainsi qu’une aide à l’embauche aux futurs employeurs sont aussi prévus, entre autres mesures d’accompagnement.
Les hangars de maintenance en France se réduise d'année en année...


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 14:42, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 532
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - Licenciement à DNR ?

Message par flyatr le Ven 2 Nov 2012 - 12:46

Bonjour,

Triste nouvelle...
.... [Edit Admin]
Bosser en France comme mécano avion devient vraiment décourageant parfois!

flyatr

Messages : 96
Date d'inscription : 09/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - Licenciement à DNR ?

Message par admin le Mar 11 Déc 2012 - 21:20

Source : http://www.sudouest.fr/2012/12/11/des-airbus-a380-bientot-soignes-par-sabena-905570-3001.php"
C'est désormais une certitude : comme nous l'avions laissé entendre, Mérignac devrait accueillir plusieurs Airbus A380 à partir de l'an prochain. L'entreprise Sabena Technics, spécialisée dans la maintenance et l'aménagement d'avions, a officiellement annoncé hier qu'elle avait reçu, pour ce faire, l'agrément de l'agence de sécurité aérienne EASA....


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 14:43, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 532
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News

Message par admin le Jeu 24 Jan 2013 - 15:58

Fin octobre, Sabena Technics annonçait la suppression de 156 emplois sur son site de Dinard. Ce chiffre pourrait être divisé par trois si les 500 employés du site acceptent de travailler 39 heures… payées 35.
Les ateliers de maintenance de Sabena Technics de Nîmes-Garons qui assurent, pour l’heure, l’entretien de 12 des 26 avions de la Sécurité civile (trackers et Beeechcrafts) emploient 320 salariés. Avec le transfert de la Sécurité civile (26 avions), ils s’enrichiront de quelque 80 employés supplémentaires. Après le départ de la BAN, l’aéroport de Nîmes-Garons dispose de tous les hangars nécessaires à l’accueil des bombardiers d’eau, pour maintenance et réparation. Également évoquée, la perspective d’installer à Nîmes-Garons, une base européenne de la Sécurité civile.
Un contrat des Beluga d'Airbus pour Bodreaux ? Après le contrat A380 pour la réparation/modification des nervures d'ailes.
Sabena remporte aussi une nouvelle modification VIP d'un A319.

admin
Admin

Messages : 532
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News

Message par admin le Mar 12 Mar 2013 - 14:36

Contrat signé pour 5ans avec Airbus ATI pour la réalisation des check "C" des Beluga A300-600ST.


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 14:44, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 532
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News

Message par admin le Jeu 20 Juin 2013 - 22:51

Source : http://www.journal-aviation.com/actualites/detail-article-new.php?ID=23266
Sabena Technics a annoncé aujourd’hui au Bourget qu’elle avait remporté un contrat avec Airbus visant à la modification de 13 Airbus A380.
Ces travaux de modifications concernent la voilure et notamment les nervures dont les pieds comportaient des criques structurales.
Les premières modifications ont déjà été effectuées à Toulouse mais le centre de maintenance de Sabena technics de Mérignac (Bordeaux) va entamer ses premiers travaux le 20 juin.
Romain Guillot
Source : http://www.sudouest.fr/2013/06/20/neuf-a380-de-la-compagnie-emirates-vont-etre-repares-a-merignac-33-1091577-705.php
Un Airbus A380 de la compagnie Emirates, plus gros client de cet appareil, s'est posé vers 8 heures, ce jeudi à Mérignac.
   Il y restera deux mois pour que les équipes de l'entreprise procèdent à la réparation des microfissures constatées sur les voilures des premières dizaines d'exemplaires de l'avion.
Pour Sabena Technics, il s'agit d'un marché substantiel. 110 salariés y travailleront pendant deux mois. Et une fois achevées les interventions sur ces premiers appareils, huit autres A380 se succèderont dans le plus grand des hangars de l'entreprise, qui avait reçu le 7 mai dernier un appareil d'essai d'Airbus, pour vérifier que les installations étaient bien dimensionnées.

Le marché "Emirates"
qui s'étalera sur 18 mois, a contribué à amener l'entreprise à recruter et à former 23 monteurs-ajusteurs, lesquels resteront sur le site au moins pendant tout le temps que durera la réparation de ces neuf appareils.


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 14:44, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 532
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News (NOUVELLE RESTRUCTURATION)

Message par techsab le Ven 20 Sep 2013 - 14:10

Suite à un CE Extraordinaire en date du 18/09/2013, nous avons appris une restructuration de SABENA TECHNICS, touchant tous les sites Belges et Français du Groupe.
Un plan de restructuration devrait être présenté le 25/09/2013.

Si vous avez plus d'infos, Merci d'avance,
Bien à Vous

techsab

Messages : 2
Date d'inscription : 20/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News (NOUVELLE RESTRUCTURATION)

Message par jpdw le Mar 24 Sep 2013 - 16:53

Je travail sur le site de Bru, mais je suis en vacance.
j'ai contacté mes collègues, ils ne savent rien. Et les délégués font semblant de rien il ne réponde même plus aux questions du personnel. Faut dire qu'ils ont eu tous une promotion qui ne se refuse pas. Donc ils ferment leurs gueules puisqu'ils sont payeés pour cela.

Pour info, malgré la politique du tait-toi, il y a longtemps, que, nous nous savons en sursis à Bruxelles.
Tu travail pour SNT? quel site?

Cordialement
JP

jpdw

Messages : 170
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News (Contrat Puma)

Message par admin le Ven 27 Sep 2013 - 8:51

Source: http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Dinard.-Sabena-decroche-l-entretien-des-helicopteres-Puma_40771-2229311-pere-redac--35238-abd_filDMA.Htm
Alors qu’un plan social est en discussion entre syndicats et direction, à Dinard, Sabena Technics vient de décrocher un contrat de près de 22 millions d’euros.

Après les avions, les hélicoptères. Spécialisée dans la maintenance civile et militaire, Sabena Technics, installée sur l’aéroport de Dinard-Pleurtuit (35) va prendre en charge une partie de l’entretien des Puma. Des hélicoptères de transport, détenus par l’armée française.
L’autre partie sera assurée par Ogma, un groupe aéronautique portugais qui effectuait l’entretien de ces appareils. Ce contrat, d’un montant de 21,6 millions d’euros, est aussi une bonne nouvelle pour les salariés du site.
En octobre dernier, le groupe (présent dans 15 sites à travers le monde) a en effet annoncé la réduction de ses effectifs à Dinard. Sabena Technics emploie 617 personnes près de l’aéroport, dont 490 à Sabena Technics DNR, qui assure la maintenance d’avions militaires et civils.

Confrontée à la concurrence de prestataires basés dans des pays à bas coûts, la direction a décidé d’arrêter son activité de maintenance majeure d’avions civils.
Au total, 149 postes étaient menacés. Depuis, syndicats et direction ont engagé des négociations sur la flexibilité du temps de travail, dans l’espoir de préserver le maximum de postes.

Sylvie Mallet, maire de Dinard, réagit à l’annonce de ce gros contrat pour Sabena Technics, l’un des plus gros employeurs du territoire dinardais.
« Cela arrive à point nommé. Après un long travail de concertation entre les élus de la communauté de communes, du territoire de Saint-Malo et le ministère de la Défense, dont Jean-Yves Le Drian, souligne le maire. Ce contrat enlève une belle épine du pied. »
Sylvie Mallet ignore s’il aura un impact sur la réduction des effectifs prévue en octobre dernier. « Mais cela apporte sans aucun doute plus de sérénité aux acteurs de l’entreprise. »

Nadine PARIS.

techsab a écrit:Un plan de restructuration devrait être présenté le 25/09/2013.
Alors le retour ça donne quoi?


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 14:45, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 532
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News

Message par admin le Dim 20 Oct 2013 - 15:47

Source: http://www.entreprises.ouest-france.fr/node/112076
En octobre 2012, la direction de Sabena Technics annonce un plan social : 156 postes sur 487 sont menacés. Confrontée à la concurrence de prestataires basés dans des pays à bas coûts, elle décide d'arrêter son activité de maintenance majeure d'avions civils, pour se consacrer à l'aéronef militaire, près de l'aéroport de Dinard-Pleurtuit.

En janvier 2013, pour préserver les emplois à Dinard, les syndicats lancent une négociation, qui porte sur 39 heures de travail hebdomadaire, payées 35 heures « En mai, deux syndicats sur quatre signent l'accord : la CFE-CGC et l'Unsa-SNMSAC majoritaire (Syndical national des mécaniciens au sol de l'aviation civile) », explique Jean-François Le Bouvier, le délégué de ce dernier syndicat.
Le plan social implique 97 départs. « Plus de la moitié des salariés sont partis en retraite, préretraite ou avec un projet professionnel. Une quarantaine d'autres ont refusé de passer à 39 heures, ils sont aujourd'hui suivis. »

Cinq mois plus tard, l'Unsa-SNMSAC envisage de dénoncer cet accord. « La direction a changé son calcul des salaires. Ce qui l'affranchit des augmentations annuelles ou bi-annuelles de la convention collective. Cela réprésente 5 € de plus par mois, par salarié. C'est peu mais la méthode n'est pas loyale. Nous ne voulions pas de changement. »

Entre-temps, cet été, Sabena Technics décroche un contrat de près de 22 millions, pour prendre en charge une partie de l'entretien des hélicoptères Puma. « Le premier hélicoptère est arrivé le 1er septembre. » Mais l'humeur dans les hangars est morose.
« Sur les cinq, il y en trois/quatre de vide. Certains employés sont envoyés en déplacement sur les autres sites du groupe. » Et si le syndicat dénonce l'accord, « c'est encore 30 collègues qui risquent de mordre la poussière ».
Du côté de la direction, Philippe Deslisle « dément toute transgression à l'accord. Tout est erroné. Nous avons mené un Plan de sauvegarde à l'emploi qui a abouti à un accord de compétitivité, sans licenciement contraint. »
Nadine PARIS


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 14:46, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 532
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News

Message par techsab le Dim 17 Nov 2013 - 22:01

admin a écrit:Un plan de restructuration devrait être présenté le 25/09/2013.
Alors le retour ça donne quoi?
ça donne 52 emplois supprimés à BRU et 35 à Bordeaux...

techsab

Messages : 2
Date d'inscription : 20/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News

Message par admin le Mar 3 Déc 2013 - 9:34

Source Air&cosmos
La rumeur a enflé lors du colloque « Industrie de défense et haute technologie », organisé le 22 novembre à Mérignac par l’Institut des relations internationales et stratégiques : Sabena Technics pourrait être cédée. Parmi les raisons avancées, l’actuel actionnaire TAT Group, qui a racheté à EADS en 2005 Sogerma, renommée depuis Sabena Technics, aurait consommé les sommes laissées par l’ancien propriétaire. TAT Group n’aurait pas les « reins assez solides » pour assurer la survie d’une entreprise de cette taille en y mettant les moyens nécessaires pour améliorer sa compétitivité, et ce, malgré les compétences des salariés.
CONCURRENCE. Le marché de la maintenance devient plus difficile en raison de la concurrence des pays à bas coût et de l’intégration de la maintenance par certains constructeurs étrangers, entre autres. Contactée, la direction de Sabena Technics n’a pas souhaité argumenter pour ne pas alimenter « des rumeurs infondées », mais dément tout projet de cession. En 2012, Sabena Technics a réalisé un chiffre d’affaires de 475 M€ en employant 3 000 personnes sur ses 18 sites mondiaux. A Mérignac, le groupe emploie près de 700 salariés et dispose d’un site de 255000 m² d’installations (l’ex-Sogerma) et de plus de 730 avions en contrat de support à l’heure de vol. Spécialisée dans la maintenance, la réparation et la révision de nombreux types d’avions jusqu’aux gros-porteurs, Sabena Technics a la capacité d’intervenir dans les secteurs civil et militaire.


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 14:46, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 532
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News

Message par admin le Mer 22 Jan 2014 - 13:15

Source: http://www.journal-aviation.com/actualites/25556-sabena-technics-et-airbus-signent-un-important-contrat-pour-la-peinture-des-monocouloirs
Nouveau partenariat de taille entre Sabena technics (Groupe TAT) et Airbus. Les deux acteurs ont signé un contrat d’une durée de 15 ans couvrant la construction et l’exploitation d’installations de mise en peinture à Toulouse pour les monocouloirs A320.
La mise en service des nouvelles installations devrait démarrer dès la fin 2014.
   La société spécialisée dans la maintenance va ainsi bâtir deux nouveaux hangars dédiés disposés côte à côte sur l'aéroport de Toulouse Blagnac en remplacement d’installations existantes. Ils seront équipés d'un ensemble de dockage parfaitement adapté et d’un système de ventilation verticale des plus modernes.
Sabena technics précise qu’avec l’aide de ses installations de Dinard et de Bordeaux, la société pourra peindre plus de 80 Airbus A320 chaque année.
  Les deux sociétés coopéraient déjà pour des travaux de mise en peinture, mais aussi et surtout sur des activités de maintenance comme l’entretien des A300-600ST Beluga de l’avionneur ou encore la modification à Bordeaux des voilures d’A380 pour certains opérateurs du Super Jumbo.
Romain Guillot
Encore une pierre de plus avec Airbus... dans quelques années, Sabena Tech une fois regroupé sur Bordeaux, va sans doute devenir la filiale maintenance Airbus. Retour à la "Sogerma".
Il ne faut pas oublier que tous les plus gros MRO misent sur le faite que dans le futur les ventes d'avions seront avec maintenance comprise, à l'instar de ce que fait Rolls royce dans les moteurs.


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 14:48, édité 2 fois

admin
Admin

Messages : 532
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News

Message par Efis le Mer 19 Mar 2014 - 19:57

Source: http://www.journal-aviation.com/actualites/26202-afi-klm-e-m-rachete-barfield-a-sabena-technics
Air France Industries KLM Engineering & Maintenance (AFI KLM E&M) annonce être parvenu à un accord avec Sabena technics pour lui racheter 100% du capital de sa filiale nord-américaine Barfield.
La transaction devrait être finalisée au cours du 1er semestre 2014, sous réserve de son approbation par les autorités compétentes.
Implanté à Miami, Phoenix et Louisville, Barfield est spécialisée dans le support équipements. Fondée en 1945, la société de MRO américaine avait été rachetée par l’Aérospatiale en 1990, puis par Sabena technics en 2007. Elle emploie aujourd’hui 230 personnes.
Pour la division MRO d’Air France - KLM, les clients d’Amérique du Nord et d’Amérique Latine vont ainsi bénéficier de services étendus grâce à la complémentarité d’Aero Maintenance Group (AMG), racheté en 2012 par AFI KLM E&
M, et de Barfield, toutes deux basées en Floride.

Efis

Messages : 369
Date d'inscription : 09/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News

Message par jpdw le Ven 21 Mar 2014 - 9:15

Air France Industries KLM Engineering &
Maintenance (AFI KLM E&
M) annonce être parvenu à un accord avec Sabena technics pour lui racheter 100% du capital de sa filiale nord-américaine Barfield.
Salut
Ce n'est pas un scoop pour les gens travaillant pour Sabena technics que Monsieur Rodolphe Marchais n'est pas intéressé par l'aviation et la maintenance avion. Ceci est un pas de plus vers le dé-engagement de TAT (maison mère) de ses filiales.
JPDW

jpdw

Messages : 170
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News

Message par admin le Jeu 3 Avr 2014 - 17:51

Source: http://www.journal-aviation.com/actualites/26404-sabena-technics-va-installer-les-sharklets-d-airbus-en-retrofit
Sabena technics va pouvoir effectuer les travaux de modification des voilures pour installer les nouveaux Sharklets d’Airbus en retrofit sur A319 et A320 à partir de 2015. La société de maintenance et de modification d’appareil a déjà la capacité d’installer les nouveaux dispositifs d’extrémité de voilure pour les appareils disposant des renforts structuraux requis, c’est-à-dire les monocouloirs produits après le deuxième trimestre 2012. Sabena technics deviendra ainsi l’un des tout premiers centres MRO habilité à installer les kits de modification de voilure conçus par l’avionneur. Les modifications seront effectuées dans son centre de Bordeaux-Mérignac. Sabena technics précise également que les travaux liés à l’ajout des nouvelles extrémités de voilure pourront être effectués en combinaison avec des visites de maintenance programmées, des modifications cabine ou des remises en peinture, afin de réduire au maximum les délais d’immobilisation des appareils.


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 14:50, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 532
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News

Message par jpdw le Ven 16 Mai 2014 - 7:47

Et voila c'est fait
Après avoir dépouillé Sabena Technics Brussels de son savoir faire, d’envoyé vers Bordeaux et les autres sites Français ses lignes de productions et vendu d'autres départements rentable. TAT vend les quelques miettes restantes ( +-300 personnes)de son site de Bruxelles.
Le personnel à été avertis cette semaine.
Bon courage à la nouvelle société, car il faut avoir des tripes pour racheté ( même pour une bouchée de pain) une maison vide dont les pan de mur s'écroule.
A moins que c'est un moyen quelconque de TAT de mettre sur la paille les quelques 300 personnes qui survivaient dans ce taudis qu'il ont aménagés avec tant de soin.
JPDW

jpdw

Messages : 170
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News

Message par Efis le Dim 8 Juin 2014 - 6:33

Car depuis que le fils Marchais est à la tête de Sabena Technics, il y a déjà plusieurs sites et autres département appartenant au groupe qui ont été vendu.
C'est vrais que ça va vite depuis peu... Il y a des rumeurs de vente pour Nimes Dinard... J'espère que pour toi ça roule quand même.

Efis

Messages : 369
Date d'inscription : 09/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News

Message par jpdw le Dim 8 Juin 2014 - 17:15

C'est vrais que ça va vite depuis peu... Il y a des rumeurs de vente pour Nimes Dinard... J'espère que pour toi ça roule quand même.
La nouvelle société à Bruxelles est séparer de Sabena Technics depuis fin mai et peu porter encore le nom jusqu'à fin de l'année. Et dire que le nom sabena était de chez nous Société Anonyme Belge d'Exploitation et deNavigation Aérienne
En fait nous ne savons pas quel est notre avenir.
Beaucoup de nos collègues pensent que c'est un montage financier pour nous mettre en faillite dans peu de temps sans que cela coute un sous à la société TAT.
Alors dire que notre moral est bon, la réponse c'est pas la joie chez nous. Ni pour moi ni pour les collègues.

Pour ce qui est de Dinard et Nime, nous n'avons plus aucun contact avec les autres sites depuis un bon moment (ce qui présageait cette séparation) Mais comme Marchais n'est pas intéressé par le technique , je ne suis pas étonné.

JPDW

jpdw

Messages : 170
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sabena Technics - News

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum