Air Algérie - mécaniciens en grève - Fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Air Algérie - mécaniciens en grève - Fin

Message par admin le Mer 1 Nov 2017 - 13:09

Sauf que c'était la semaine dernière 24 Oct

Source: http://www.tourmag.com/Air-Algerie-l-ensemble-des-mecaniciens-en-greve_a89826.html
En Algérie, le Syndicat national des techniciens de la maintenance des avions (SNTMA) a déposé un préavis de grève, prenant effet le mardi 24 octobre 2017.

Dans son préavis, le syndicat stipule que l'ensemble "des mécaniciens et ingénieurs de maintenance d'Air Algérie sont en arrêt de travail sur tout le territoire national, de ce fait aucun avion ne peut, d'un point de vue réglementaire, quitter le sol sans l'approbation du personnel de maintenance."
Par cette grève, le syndicat souhaite attirer l'attention sur "l'injustice à laquelle fait face la corporation, avec notamment la violation de la convention collective, et les ségrégations en tout genre qu'elles soient professionnelles ou sociales."
La revendication n'a pour le moment engendré aucune conséquence sur les différents vols de la compagnie, et l'aéroport de Paris Orly joint au téléphone a déclarer "n'avoir subi aucune répercussion."
Seul l'aéroport de Paris Roissy-Charles de Gaulle annonce 3 vols annulés sur 7 (2 vers Alger et 1 vers Chlef) ; et du retard qui devrait s'accumuler au fil de la journée sur les autres liaisons.
Les vols sont pour le moment assurés au grand dam des mécaniciens et ingénieurs, qui dénoncent " des pratiques irresponsables faites par des cadres techniques à savoir autoriser des départs d'avion sans assistance, engendrant une violation de la réglementation nationale et internationale".

Source: http://www.huffpostmaghreb.com/2017/10/25/air-algerie-_n_18374706.html
Les techniciens et travailleurs des services de maintenance des avions, ont entamé mardi une grève illimitée, en soulevant une série de revendications, notamment la révision de la grille de classification professionnelle et des salaires conformément aux dispositions de la convention collective, a-t-on appris du président du Syndicat national des techniciens de la maintenance des avions (SNTMA), Ahmed Boutoumi.
Le Président directeur général d'Air Algérie, Bekhouche Allache a qualifié, dans un entretien téléphonique accordé à l'APS, cette grève entamée aux environs de 17:30 d'"illégale", car, a-t-il dit, elle ne satisfait pas les conditions légales relative à l'annonce de grève en sus d'être déclenchée subitement.
   Il a ajouté que "la SNTMA n'a même pas daigné contacter la direction générale de la compagnie pour discuter de leurs revendication, et ce au terme de la réunion de leur assemblée générale extraordinaire, et a déclenché le mouvement de grève d'une manière contraire aux procédures en vigueur relatives aux mouvements de protestation".
En dépit de ce mouvement, "tous les vols programmés pour l'après-midi du mardi se sont déroulés normalement sans aucune perturbation", a ajouté M. Allache.

Source:https://algeriepart.com/2017/10/25/air-algerie-techniciens-de-maintenance-avions-greve/
Les revendications de ces grévistes sont claires et précises : l’application des clauses de la convention collective, particulièrement celles relatives au classement, à la grille des salaire et aux primes. De quoi s’agit-il réellement ? Le SNTMA croit savoir que la convention collective, signée en 1999, a été contournée  progressivement par la direction générale d’Air, deux ans seulement après son application.
“Les techniciens de maintenance et de mécanique sont classés, selon la convention collective, au deuxième rang après les pilotes, mais ils occupent en réalité les derniers rangs de classification”, a déploré à ce sujet le porte-parole du SNTMA. Selon ce dernier, le salaire de base des hôtesses et des stewards dépasse de quatre fois celui des techniciens de maintenance.
“Il est inconcevable que les techniciens de maintenance et de mécanique occupent les derniers rangs de classement tandis que la convention  collective prévoit leur classement au deuxième rang après les pilotes”, estime le représentant du SNTMA qui insiste et persiste :  “nous avons décidé de poursuivre le mouvement jusqu’à satisfaction de nos revendications légitimes, à travers l’application de la convention collective de la compagnie”.

Fin le Jeudi matin Source: https://www.alg24.net/wp-content/uploads/2017/10/FB_IMG_1508990355104.jpg


admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum