HOP! Technique - Intégration Lyon Maintenance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

HOP! Technique - Intégration Lyon Maintenance

Message par admin le Mer 23 Mai 2012 - 21:24

Avec la futur restructuration d'Air France, revient sur le tapis la fusion des entités régionales du groupe (Regional - BritAir - Airliner).

Cela fait quelques années que l’on entend parler de fusion du personnel sol ou de la spécialisation des escales par compagnie.
On peut supposer que le changement pourrait arriver rapidement et avec des conséquences sérieuses pour les tech sur place.
Qu'entendez vous a ce propos sur vos escales ?


Dernière édition par admin le Ven 3 Nov 2017 - 16:44, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'on reparle de la fusion des entités régional AF

Message par admin le Sam 30 Juin 2012 - 15:44

Pour le moment cela donnerait (selon différents articles de presse) :
11 avions en moins sur l'ensemble des filiales, si il est bien prévu d'augmenter la flotte d'ATR d'Airlinair à 30 appareils ça fait plus de 12 avions en moins pour Brit Air / Regional. Fini les CRJ200 et les Emb145 ?
Les ateliers de maintenance de Brit Air ne serraient pas remis en cause.

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'on reparle de la fusion des entités régional AF

Message par admin le Jeu 30 Aoû 2012 - 17:29

Source : http://www.tourmag.com/Plan-Transform-2015-les-pilotes-de-Regional-seront-les-plus-impactes-sur-le-court-courrier_a53669.html
La flotte passera de 49 Embraer Régional, 39 CRJ Britair auxquels il faut ajouter les 25 ATR Airlinair à un total de 86 appareils.
Cela fait 7 avions en moins sur l'ensemble d'après plusieurs articles, si vous avez plus de précision n'hésitez pas.
Leur calcul est étrange, faut pas compter Airlinair.
(xx) nombre actuel d'apres airfleet.fr


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 15:13, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'on reparle de la fusion des entités régional AF

Message par admin le Mer 5 Sep 2012 - 3:58

Source : http://www.aerobuzz.fr/spip.php?article2900
La nouvelle marque régionale d’Air France ainsi que l’offre tarifaire et le programme des vols associés ne seront dévoilés qu’en janvier 2013 pour un lancement en avril 2013...

Britair récupère 2 CRJ700, mais perd 4 CRJ100 et 1 CRJ1000. Au final sa flotte diminue de 3 avions.
...
Régional est la plus impactée des trois compagnies. Elle récupère un Embraer 90 (il s’agit de l’un des deux E90 de la compagnie actuellement au sol) mais doit se séparer de 3 E70 et 2 ERJ145...
...
De son côté, Airlinair va devoir céder 5 ATR42, mais va récupérer autant d’ATR72. Comme il est prévu qu’une partie des lignes actuellement exploitées par Régional et Britair lui soit transférée, elle va voir son activité augmenter...


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 15:14, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'on reparle de la fusion des entités régional AF

Message par admin le Mar 8 Jan 2013 - 12:55

D'après l'UNSA "les effectifs de la  maintenance  ne seront pas touchés. La baisse de charge attendue d’ici deux ans serait compensée par des clients tiers. Ils sont par conséquent exclus du plan de départs volontaires proposé. "


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 15:14, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'on reparle de la fusion des entités régional AF

Message par Efis le Lun 11 Fév 2013 - 16:37

Parait qu'il forme des BritAir et des Regio sur ATR. Ca va bien finir par un regroupement des techniques sur certaine escales pour traiter les 3 types de machines. Et ça veut dire que sur certaine lignes l'ATR remplace les jets. (MLH, SXB, LIL)

Efis

Messages : 369
Date d'inscription : 09/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'on reparle de la fusion des entités régional AF

Message par admin le Dim 17 Fév 2013 - 18:42

Source: http://www.air-journal.fr/2013-02-17-brit-air-recuperera-la-maintenance-dairlinair-567219.html
La maintenance des ATR d’Airlinair, principalement effectuée en Allemagne jusqu’à maintenant, va progressivement se faire sur le site de Morlaix, siège de Brit Air.

Dans le cadre de la réorganisation de sa filiale régionale rebaptisée HOP !, le site de Morlaix, base Brit Air , va effectuer la maintenance des 24 ATR (16 ATR 42 et 8 ATR 72) d’Airlinair, a révélé à Ouest France Caroline Vignon http://www.ouest-france.fr/2013/02/11/bretagne/A-Morlaix-Brit-Air-recupere-la-maintenance-d-Airlinair--64555120.html, responsable de la communication de Brit Air. En effet, les 150 techniciens affectés à la grande maintenance possèdent la qualification pour ces deux types d’appareil, qui ont doté sa flotte à ses débuts (de 1986 à 2005 pour les ATR 42 et de 1991 à 2003 pour les ATR 72). « Certains d’entre eux ont reçu une remise à niveau, l’avion ayant évolué et d’autres ont été qualifiés par le centre international de formation Icare, filiale de Brit Air », a expliqué Caroline Vignon. La maintenance des ATR d’Airlinair était principalement effectuée en Allemagne.

Un bon point de gagné pour un autre perdu puisque cette hausse d’activité viendra compenser la baisse due aux 13 CRJ 100 de 50 places qui seront progressivement retirés de la flotte de Brit Air.

Rappelons que dans le cadre de la réorganisation de ses vols régionaux Brit Air, Airlinair et Régional, rassemblées sous la nouvelle entité HOP !, les sièges sociaux des trois compagnies (Rungis pour Airlinair, Nantes pour Régional et Morlaix pour Brit’Air) sont conservées, celui de HOP ! devant s’installer près d’Orly.
Dans l'entretient à l'assemblé du 12/02/13 il est dit:
Nous prévoyons qu’à l’été 2013, « Hop ! » disposera de 98 avions, dont 86 en exploitation et 12 en réserve afin d’assurer un service stable et sécurisé

Le choix s’est donc porté sur un « business unit » préservant les éléments essentiels de chacune des trois entités : sécurité, qualité de service, ponctualité, régularité, opérations aériennes, opérations au sol et maintenance. Pour cette dernière, il n’y a pas de sureffectifs : des synergies seront réalisées, qui permettront d’assurer l’entretien des avions ATR à Clermont-Ferrand, à Morlaix, à Lille et à Lyon.


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 15:16, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion des entités régional AF sous HOP - la maintenance

Message par admin le Dim 24 Fév 2013 - 0:42

Source: http://libres-et-independants.over-blog.com/10-index.html
Voilà, c'est fait, la direction a dénoncé hier (le 7/02/13) les accords d'entreprise Sol, PNT, PNC.
... Dans un domaine pas si éloigné, la direction souhaite rencontrer les OS pour parler du sujet "synergies au sein de la maintenance".
La CGT-Regional avait déjà annoncé clairement la couleur à Lionel Guérin il y a quelques mois, et nos demandes sont très claires:
- Maintien de l'emploi au sein du PRF
- Suppression du recours à la sous-traitance dans les escales technique où des techniciens de Britair, Régional et Airlinair sont aujourd'hui présents.
- En fonction du programme, re ouverture des escales fermées, "en propre".
- Nous sommes tout à fait favorable à la mutualisation des moyens. Celle çi entraînera forcément la négociation d'accords collectifs commun. Ces accords ne doivent pas être des "accords à la baisse".
En attendant la signature de ces accords, pas de "mutation"d'une entreprise vers l'autre. Nous souhaitons que des détachements soient mis en place pendant la période de transition.
- Pas de "sous-technicien". La tentation est grande de voir les techniciens des différentes compagnies se voir attribuer une habilitation limitée sur les nouveaux avions.
Nous ne tolérerons ce dispositif que pendant un temps limité, nécessaire à la mise en place pratique des escales communes. Hors de question de pérenniser cette situation d'aide-mécano amélioré:
- Des qualifications complètes devront être programmées pour l'ensemble des techniciens des trois compagnies. Celà tombe bien: Britair et Régional ont leur propre organisme de formation.
Rendez vous est pris avec Mr Vernet (Directeur Maintenance de DB et responsable Maintenance du PRF) le vendredi 15/02 à 9.00.
La seconde entrevue avait lieu à Orly au siège d'Airlinair le 15/02. Y étaient présent les trois responsables de la maintenance en ligne (MEL) de Britair, Régional et d'Airlinair, Mr Cazade RH de Transavia mais également futur DRH de HOP-PRF et "conseiller spécial" de Lionel Guérin. Mr Vernet directeur de la maintenance de Britair assurait la présentation du sujet.....
...il apparaît nécessaire de s'interroger au minimum sur le rôle nouveau joué par Lyon-Maintenance, filiale de ?? Britair, dans l'organisation de la maintenance des ATR.
Contrairement aux propos de Lionel Guérin lors de la première réunion que nous avions eu il y a quelques mois, ou il n'était pas question de voir des Checks (visites d'entretien) confiées à cette filiale, on constate que c'est maintenant sur une répartition "part à trois" et non plus à deux que se base la maintenance des avions d'Airlinair...
  De plus, et là il devient vraiment difficile de comprendre qui dit vrai et qui raconte des carabistouilles, d'après le rapporteur-directeur (car j'ai bien l'impression que c'est vraiment ce qu'il est, directeur de la maintenance des trois filiales), interrogés par nos Camarades sur le fait que Régional n'avait toujours pas vu le moindre appareil de toute nouvelle filiale d'Air France dans son hangar de CFE, notre interlocuteur nous a répondu que c'était la direction Maintenance de Régional qui avait demandé le report de la première Check...
C'est étonnant, car ce n'est pas ce que disent les cadres de CFE... Ils disent même, pour certains, le contraire...
Personnellement je ne comprends plus rien! Il y a quelques mois, la DM proclamait au travers de sa pravda, ses succès commerciaux. Carnets de commande pleins, hangar aussi.
  Quelques mois plus tard, nous apprenons que le client qui devait nous assurer je ne sais plus combien d'heure de main d'oeuvre, n'est pas satisfait de la première visite effectuée à Clermont-Ferrand, pas pour des raisons de qualités techniques, mais pour un problème de sur-facturation. Les défauts découverts en visite (finding), auraient été très (trop) nombreux et particulièrement "bien" facturés. Fin de l'histoire.
J'avais donc compris que nous ne serrions plus très ...débordés. D'ailleurs beaucoup sur place s'inquiétaient déjà de la tournure que prenait les évènements. La maintenance des avions d'Airlinair arrivait donc bien.
  Alors, entendre de la bouche de Mr le rapporteur-directeur, que "Raymond avait demandé le report de l'entrée en visite du premier avion", ça interroge, ou non plutôt, ça confuse (ou confusionne, ou ce que vous voulez dans le genre).
  Il y en a un des deux qui nous bourre le mou, excusez l'expression. Ou alors je n'ai rien compris au planning d'occupation des sites de maintenance de la compagnie, ce qui est fort possible, étant intellectuellement limité.
  Autre remarque sortie cette fois de la partie la plus paranoïaque de mon cerveau tourmenté et étroit.
Nos directeurs-cadres-chefs, se sentant un peu menacés par la réorganisation que va engendrer HOP-PRF et craignant pour leurs places et leurs egos, ne seraient-ils pas en train de tenter d'utiliser les syndicats de Régional? "Tu te rends compte, Britair va nous bouffer!", "Vous n'allez pas laisser faire, quand même!!", n'hésitant pas à jouer sur la fibre d'appartenance à la même compagnie "on va pas laisser Régional se faire avoir on est dans le même bain...". Oh les fourbes, Il était temps qu'ils s'en rendent compte...Personnellement, je me tape comme de ma première sucette de "l'appartenance".
Nous sommes tous des travailleurs, que l'on soient "peints" en bleu, en blanc, en rouge ou en vert, alors là, ce n'est même pas de l'ordre du détail. Ils peuvent bien écrire ce qu'ils veulent sur mon blouson, HOP, PRF, Régional, Britair, Airlinair. Si ça les amuse...
Je que je veux, et j'espère le partager, c'est un salaire, des conditions de travail décentes et de beaux avions sur lesquels je prendrais plaisir à travailler et à faire voler sans que l'on m'emmerde toutes les cinq minutes.
Nous avons l'occasion unique de nous unir, tous, pour défendre des intérêts commun à l'ensemble des salariés de trois sociétés. La direction le sait et avance en marchant sur des oeufs (pas chez Régio, ou les méthodes de "bourrin"prévalent en ce moment).....


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 15:18, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion des entités régional AF sous HOP - la maintenance

Message par admin le Dim 24 Fév 2013 - 18:37

Source: http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/finistere-brit-air-conforte-maintenance-morlaix-20-02-2013-86517
La bonne nouvelle est venue lundi avec l'arrivée sur le tarmac de l'aéroport de Morlaix du CRJ 900 à la livrée de la compagnie Tunisair express, la filiale régionale de la Compagnie nationale tunisienne. « Nous avons répondu à l'appel d'offres lancé en janvier pour la maintenance de cet appareil. Une charge d'environ 2 000 heures de travail pour une révision lourde qui doit durer trois semaines, détaille Christian Vernet, directeur de la maintenance chez Brit Air. C'est notre savoir-faire reconnu qui a fait la différence dans une concurrence mondiale particulièrement rude. »

Pour la première fois, l'atelier de la compagnie morlaisienne prend en charge, ponctuellement, un appareil extérieur au groupe Air France. « Cela nous permet de combler la diminution de charge de l'atelier prévue avec la sortie de flotte programmée des 13 CRJ 100 de Brit Air. Une diminution qui est déjà partiellement amortie par la récupération pour moitié de l'entretien des 23 ATR 42 et ATR 72 d'Airlinair », poursuit le directeur. Qui précise que « l'autre moitié sera confiée à Régional à Clermont-Ferrand », une des trois composantes du futur Pôle régional français (Brit Air, Régional et Airlinair), Hop !, du groupe Air France au 31 mars.

En collaboration, depuis 2010, avec les compagnies africaines du groupe Aga Khan (Air Uganda, Air Mali et Air Bukina), pour la formation des pilotes, des mécaniciens et la maintenance de leurs CRJ 200, avec l'arrivée d'Airlinair et maintenant le contrat ponctuel avec Tunisair express qui exploite aussi trois ATR 72, l'atelier peut compenser la baisse d'activité issue de la flotte Brit Air qui va passer de 33 unités à 28 au 1er avril.

« Nous allons pouvoir combler les 7 000 heures de maintenance en sous-production et assurer les 120 000 heures de main-d'oeuvre annuelles », confirme Christian Vernet. Bonne nouvelle pour les 241 salariés liés à la maintenance à Morlaix et des 47 autres de la filiale Lyon maintenance pérennisant l'activité sur les deux sites.


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 15:19, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion des entités régional AF sous HOP - la maintenance

Message par admin le Ven 5 Avr 2013 - 16:08

L'optimisation de la maintenance en line des 3 entités serrait en cour et demanderait plusieurs mois. La finalité, un seul staff par escale?

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion des entités régional AF sous HOP - la maintenance

Message par admin le Dim 5 Mai 2013 - 16:54

Source : http://libres-et-independants.over-blog.com/page/2
...L'état des appareils et les mentalités des uns et des autres font que l'on arrive plusieurs fois par jour, à des situations d'incompréhensions pour le moins, de blocages au pire.

En discutant avec des collègues Clermontois, j'ai pris conscience que les rumeurs qui courent à CFE sur la maintenance des ATR sont vraiment à prendre en compte: des cadres se serraient confiés sur le fait qu'ils aient un vrai doute sur la volonté d'A5 de continuer l'entretien de ses avions chez Régional. Le constat sur les premières check A est déjà édifiant... Beaucoup trop de boulot, aux vues de nos "habitudes de travail" (qualité du travail), à effectuer et donc beaucoup de difficultés à sortir les avions en temps et en heures...

Ainsi, les révélations que je voudrai vous faire partager arriveraient à donner aux dirigeants d'Airlinair un prétexte pour changer de prestataire: "on ne veux pas que nos soucis sortent sur la place publique, on va voir ailleurs..."
(D'autant que la direction technique de Britair veille, à l’affût, des feuilles de chênes dans le casque lourd).

Le déballage public aurait pû fonctionner si tous les acteurs jouaient franc jeu, avaient la volonté ou la possibilité d'aboutir, ce n'est pas le cas, c'est une évidence!

Côté gouvernement, on peut légitimement s’interroger sur le fait que des avions de Régional se voient contrôlés par des fonctionnaires de l'Aviation Civile, pratiquement bloqués pour un impact de structure mal répertorié sur le document prévu à cet effet et de voir l'état de navigabilité des avions du partenaire à hélice de HOP. C'est une véritable interrogation,...


Dernière édition par admin le Jeu 10 Mar 2016 - 12:25, édité 3 fois

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion des entités régional AF sous HOP - la maintenance

Message par admin le Mar 3 Déc 2013 - 13:09

Source: http://libres-et-independants.over-blog.com/ 6 Novembre 2013
Les syndicats le rencontrèrent par une belle matinée à Orly.
« Pas de mobilité forcée, utilisations des compétences par une qualification sur les 3 familles d'avion en service dans les filiales, pas de recours à la sous-traitance quand l'activité sur une escale permet le traitement des apareils en propre, etc... » Telles étaient nos demandes.
L'écoute fut attentive. Nos propos assez largement partagés.
Il y a malheureusement un monde entre écoute et compréhension et dans le partage, tout est fonction de la grandeur des parts.
Ainsi, plusieurs mois après cette réunion, il faut bien constater la réalité des choses : Chacun pour soi ! Le bel élan et le consensus, à la trappe !

Quelques exemples :
* L'escale de Pau voit aujourd'hui son activité reprendre. Les avions des trois compagnies passeront sur cet aéroport.
* L'escale technique de Régional a été fermé il y a près de deux ans, les salariés ont dû accepter la mobilité forcé.
Réaction de la maintenance HOP, le traitement des avions passant à Pau est confié à … ? Airlines Assistance, société de sous-traitance, proche de la direction de Britair d'après les mauvaises langues!
* A Biarritz où une escale technique de Régional existe, le programme des vols hiver 2013 va voir des passages d'avions de Britair. Bien, nous direz vous, « on va qualifier les techniciens de l'escale et ils assureront le traitement des avions, tout ça c'est HOP de toutes façons, et la voilà la synergie, râleurs que vous êtes ». Que nenni mes bons !
Britair envoie, en lousdé, un technicien de Paris s'installer sur l'escale, faisant en son nom, en parallèle, une demande d'autorisation d'activité sur cet plate-forme, alors que la logique des choses aurait été d'utiliser celle de Régional déjà existante depuis des années. Nous faisons bien partie de la même holding, non ?
* A CDG, les techniciens de Britair pourraient très bien venir renforcer dans des conditions satisfaisantes pour les deux parties, l'équipe de techniciens de Régional largement pourvue de salariés en intérim. Ben non. La direction de la maintenance en ligne de la compagnie bretonne les a assuré que « ça bloquait chez Régional » (en gros, on ne veut pas de vous), ce qui est un mensonge éhonté !

En résumé, au lieu d'unir on divise, on lieu de mutualiser on garde son « prés carré », au lieu de faire ensemble, on divise les salariés en les opposants entre eux.
Il a mieux quand on veux créer une compagnie et entraîner les gens à travailler ensemble, vers un même but.
Coluche disait : « en France on a la droite la plus con du monde »
Je dirai que nous, au niveau de nos directions, nous sommes assez bien fourni. Et dire que se sont les vilains salariés qui refusent le changement.

Le 26 octobre 2013
Ce jeudi 24 octobre s'est tenue, à Nantes, la réunion mensuelle du Comité d'entreprise....
6 de nos avions seront des avions "réserves " dont 1 E170 et 1 ERJ145 en réserve d'exploitation, 1 E190 et 2 ERJ145 en maintenance et 1 EJ170 en peinture.
Comme vous le savez peut-être, un de nos ERJ, le GRGA a été endommagé avec un escabeau, ce qui nous fait un avion en moins en disponibilité. Néanmoins, l'arrêt de la ligne Lyon-Stuttgart rend tout de même un avion disponible.
Nous avons appris, lors du dernier CHSCT que l'activité CHARTER, opérée jusqu'à présent par Régional, était transférée chez Brit Air pour les 3 premiers mois de l'année 2014.
Pourquoi ne pas utiliser l'avion du Lyon-Stuttgart pour continuer d'assurer cette activité charter au lieu de la laisser à Brit Air et enlever encore un peu plus d'activité à nos pilotes ERJ?? Pas de réponse claire, mise à part le fait que cet appareil serait placé en maintenance afin d'ouvrir une 2ème ligne de check C.
Information et consultation sur le projet de coordination de l'exploitation sol de HOP!

Ce point fait principalement état de la mise en place de 3 nouveaux pôles:
- Pôle Engineering, localisé à Nantes et composé de 5 personnes
Le grand patron de tout ce petit monde n'est autre que Georges Daher, Directeur Général de Brit Air. Les salariés composant ces 3 pôles ont des contrats de mise à disposition chez HOP!


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 15:21, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion des entités régional AF sous HOP - la maintenance

Message par admin le Sam 11 Jan 2014 - 22:08

Et si on parlait finalement fusion du technique airlinair & britair?
Du personnel britair continue d'être envoyé en QT ATR, Regional serait oublié pour le moment au vu des difficultés d’harmoniser les conditions salariales.  
Très peu de visibilité aussi de ce côté là. Alors qui parie sur quoi? Courage HOP tech.


Dernière édition par admin le Dim 22 Mar 2015 - 15:23, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion des entités régional AF sous HOP - la maintenance

Message par admin le Lun 22 Sep 2014 - 11:08

Les rumeurs allant bon train en ce moment sur ce sujet.
Alors après l'indigestion de Airlinair serait il le temps de la fusion Régio et Britouse? On parie pour la fin de l'année?

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOP! Technique - Intégration Lyon Maintenance

Message par admin le Sam 18 Juil 2015 - 9:50

Il aura fallu un an de plus pour lancer le mouvement.
Source: http://www.letelegramme.fr/finistere/morlaix/hop-fusion-confirmee-une-centaine-d-emplois-supprimes-a-morlaix-16-07-2015-10707801.php
La réunion extraordinaire du comité d'entreprise, qui s'est tenue toute la journée au siège morlaisien de Hop ! Brit Air ce vendredi 16 Juillet s'est terminée à 19 h 15. La direction de Hop ! (filiale du groupe Air France, qui regroupe les trois antennes régionales Brit Air, Airlinair et Régional) a annoncé qu'il y aurait bien fusion des trois compagnies en une seule société Hop !, d'ici avril 2016. Morlaix très touchée Cette fusion occasionnera un sureffectif estimé de 245 personnes, dont une centaine devraient concerner, estiment les syndicats, le site de Morlaix. Sur les 245 postes visés, 80 concernent le personnel navigant, 80 les activités support au sol et 85 postes la maintenance. Catastrophe "La catastrophe annoncée a bien eu lieu. Non seulement la marque historique Brit Air disparaît, mais on a nettement le sentiment, contrairement à ce que la direction continue à assurer, que le site morlaisien est injustement sacrifié, par rapport aux autres antennes de Nantes, Rungis et Clermont-Ferrand ", a déclaré le délégué CFDT des personnels au sol Hervé Kergutuil, ce soir.
Ce qui n'est pas dit dans cette article mais dans d'autres c'est qu'ils devraient retirer 4 avions de plus. Des CRJ100 ?
Et qu'il y un projets d’intégrations de personnels de maintenance AIRLINAIR et REGIONAL dans LYS Maintenance.


Dernière édition par admin le Sam 18 Juil 2015 - 11:11, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOP! Technique - Intégration Lyon Maintenance

Message par admin le Sam 18 Juil 2015 - 10:31

Source: http://libres-et-independants.over-blog.com/
Se tenait aujourd'hui 25 Juin 2015 au siège de la compagnie, la réunion n°1 sur la mise en oeuvre d'un Plan de Départs Volontaires encadré par un Plan de Sauvegarde de l'Emploi sans départ contraint à la Maintenance de HOP!Régional. 27 postes sont concernés.
Cette mesure, qui s'inscrit dans la droite ligne de la politique de réduction des coûts du groupe Air France, est, d'après la direction, rendue nécessaire par l'attrition de notre flotte, moins d'avions, moins d'heures de maintenance programmée: 55 avions en 2008, 43 en 2012, 40 en 2013, 37 en exploitation à ce jour.
Ce sont les raisons invoquées par la compagnie. Néanmoins, comment comprendre cette précipitation alors que la "fusion" des Maitenance des trois compagnies (Britair, Régional, Airlinair) est annoncée pour 2016, fusion qui entraînera de fait un sureffectif qui nécessitera un ou plusieurs Plan de Départs Volontaires (au mieux)?
Notre avis est sensiblement différent... Chaque jour, les mesures drastiques misent en plaçe chez Air France font les unes de la presse nationale. Il serait mal venu que toutes les sociétés du groupe ne mettent en oeuvre, le doigt sur la couture du pantalon, ce qui est imposé aux salariés de la maison mère. Nous pensons que ce plan a, au minimum, autant d'importance vis à vis des économies qu'il entraîne que sur le simple effet "cosmétique" de l'annonce.
La suite de l'argumentation de la DM:
La politique de recherche de clients extérieurs menée depuis quelques années par notre explosif Directeur Maintenance, ne permettrait plus de compléter le plan de charge de notre hangar en raison du coût de la main d'oeuvre.
Je m'explique, ou plutôt, je retranscris içi les propos du "Chef".
Jusqu'à présent, l'activité propre sur nos appareils, permettait "grosso-merdo" d'occuper tout le monde. Les creux dans le plan de charge étaient complétés par des clients occasionnels. La réduction du nombre d'avion et ses conséquences, font que les trous sont de plus en plus importants et qu'il faudrait alors, pour les "boucher" développer une véritable politique client, non plus anecdotique, mais structurée et organisée. Or, c'est là que nous retrouvons le sujet de nos coûts face à ceux de la concurrence. 55€ de l'heure chez RAS, atelier Allemand qui entretenait (qui entretient?) les ATR d'Airlinair. J'entends déjà les techniciens qui connaissent le sujet éclater de rire (pour les plus joyeux...). Nous avons tous eut à constater, l'extraordinaire "qualité" de l'entretien réalisé sur les avions d'Airlinair pour 55€ de l'heure...
Combien ont réellement coûté les révisions à 55€, à posteriori? La question est intéressante, mais ce n'est pas aujourd'hui que nous avons obtenu une réponse.
Autre exemple connu, Atlantique Air Industrie, qui avait réalisé avec brio, une check sur l'un de nos Embraer 145 pendant la grève de 2011. 52€ de l'heure! Vous me direz, on en a eut pour notre argent. Quelle est la situation de 2AI aujourd'hui? Le redressement judiciaire.

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOP! Technique - Intégration Lyon Maintenance

Message par admin le Dim 8 Nov 2015 - 0:46

Source: http://libres-et-independants.over-blog.com/
C'est par les services Maintenance que la direction avait manifesté sa volonté d'unifier les trois sociétés.
A cette occasion, les dirigeant de HOP! firent appel à pas moins que l'ancien patron de l'entretien avion d'Air France, Philippe Wallet. Une pointure, excellent connaisseur de la maintenance...chez Air France.
Comme souvent dans ce genre de situation, un audit sur cette activité commune aux compagnies, fut commandé au cabinet BCG (Boston Consulting Group).
Ce rapport, dont la direction refuse de nous donner ne serait ce que lecture (j'm'en fous, je l'ai...) décrit des situations parfois discutables et abouti à la conclusion, je résume de façon volontairement provocante sans en trahir le fond: "vous êtes trop et vous ne travaillez pas assez".

Il faut reconnaître à la direction de HOP! une certaine interprétation sociale des recommandations initiales motivée sûrement par la situation sur le terrain: aucune fermeture de sites n'est envisageables, la création de la compagnie ne pouvant pas se faire sur fond de braseros de palettes et autres grillades..
On planifie donc dans le soft, au moins en apparence. Aucun site ne fermera.

Néanmoins, de profondes réorganisations vont être misent en place et la charge de l'entretien avion répartie, pour ne fâcher personne, entre les différents sites.
J'en viens là au titre de l'article, car c'est içi que la rigidité interviens. Alors que toutes les formes d'entretien (lourd et léger) sont possibles partout, la direction de HOP ! entre dans une démarche de spécialisation des sites. A Morlaix l'entretien lourd (check C) des Bombardiers et des ATR de la compagnie, à Clermont-ferrand le même type d'entretien sur la flotte Embraer, l'entretien mineur étant respectivement localisé chez Lyon-Maintenance et sur le site de Lille. Pourquoi ? Mystère...
Pourquoi se priver, par exemple, de l'entretien mineur à Clermont-Ferrand, alors que cette destination fait partie des lignes exploitées par Régional et Airlinair et que les avions y dorment, permettant ainsi de pouvoir y assurer les différentes tâches de Maintenance, de nuit, sans pénaliser l'exploitation ? Sachant, de plus, que les structures actuelles, malgré le « sureffectif » journellement dénoncé par nos responsables, n'arrivent pas à absorber la charge de travail sur les appareils de la compagnies et que des opérations sont encore sous-traitées chez RAS, en Allemagne et à Toulouse chez un sous-traitant. Il y a sûrement quelques choses d'autres à faire...
Mystère, donc, à moins que.... La direction de HOP ! ne cache pas son intérêt pour le système « social » de Lyon-Maintenance, sa flexibilité, ses accords collectifs « particuliers ». Il y aurait il une volonté dissimulée, de faire adopter ce modèle sur, pour commencer, le site aujourd'hui Régional, de Lille ? (Manœuvre particulièrement facilité par la peur des salariés de Lille de voir leur hangar fermé).
Deux filiales figurent dans le giron de Britair, l'une concerne la formation, Icare, la seconde, Lyon-Maintenance.
Pourquoi, alors que la première va être intégrée dans la nouvelle structure, la direction refuse t'elle de faire de même avec la seconde ?

La filialisation de la Maintenance, par un dispositif d’absorption dans cette structure fait elle partie des plans futurs des dirigeants de HOP !?

Pas beaucoup de choses à raconter en ce moment... La raison en est assez simple, depuis le Comité d'Entreprise du 16 juillet où fut annoncé la fusion-intégration de HOP!Airlinair, HOP!Britair et HOP!Régional au sein de la holding HOP!, plus aucune autre nouvelle n'est venue troubler un peu plus l'été social des trois compagnies.
Ce plan suffisamment vague pour inquiéter tout le monde sera examiné le 15 et 16 octobre prochain. Peut'être en apprendrons-nous davantage...
Heureusement! La direction se charge toujours, même quand il n'y aurait rien à dire, de venir arroser une inspiration momentanément asséchée.
Comme vous le savez, une des seules choses "précise" dans les documents remis par la direction concerne l'avenir des salariés du secteur Maintenance des compagnies. Il s'agit de la redistribution des activités maintenance "lourde" et "légère". A lille, la maintenance "mineure" des avions, à Clermont-ferrand, la "lourde". Finit le mixage des activités entre les deux sites.

Maintenant, essayez d'être attentifs:
"Mais que vont devenir les techniciens affectés à la Maintenance mineure du site de Clermont-Ferrand? Ils sont mutés?"
"Non, le reprise de ce secteur d'activité par Lille se fait à bilan humain nul. Les salariés Auvergnats seront intégrés dans les équipes de maintenance lourde du site de Clermont."
"Mais vous nous avez affirmé, il y a peu, que cette activité occuperait à peine les techniciens des équipes actuelles durant l'année 2016, même en récupérant l'activité "lourde" de Lille. Il aura donc du sur-effectif? Comment sera t'il traité?"
"......"
"Quoi?"
"......."
"Bon. Et l'activité client alors?"
"...."
Ces quatre petits points de suspension, résumaient la réponse de la direction avant une réunion qu'eurent les Organisations Syndicales avec le directeur de la Maintenance de HOP!Régional en juillet dernier. C'est à cette occasion que ces marques de ponctuations furent remplacées par une présentation passionnée de notre directeur. Il faut lui reconnaître des qualités à cet homme, quand il croit à quelque chose, ça se voit, s'entend, se comprend.

"Nous sommes trop chers. Il faut absolument diminuer notre coût d'heure de maintenance. Si vous en êtes d'accord, nous pouvons y arriver en renégociant nos accords spécifiques. Il faudra également travailler 39 heures payées 39, avoir plus de flexibilité. Nous devons également sous-traiter les ARCA (entretien des cabines des avions), et la chaudronnerie. Je suis prêt à défendre ce plan auprès de la direction générale".

Vous pensez bien que cette annonce "client, le retour" nous a, dans un premier temps remplit d'espoir, car comme vous le savez, nous nous battons depuis notre première rencontre avec Ph. Wallet, chef du projet maintenance HOP! pour faire reconnaître et pérenniser cette activité chez HOP!Régional. Dans un premier temps... Dans un deuxième, la réflexion, à chaud, des contreparties demandées aux salariés nous incita à une attitude nettement plus prudente. Ne pouvant décider sans l'accord formel des premiers intéressés, la position prise fut donc de demander à la direction la possibilité de rencontrer les salariés et de présenter les projets de la direction et leurs éventuelles conséquences. Cette présentation passant par des heures d'information syndicale communes (aux syndicats).

Nous nous quittâmes sur cette réunion en "off", notre directeur nous rappelant "qu'il s'agissait d'un projet" et qu'il n'était "même pas certain que la direction générale donnerait son accord à sa poursuite". Nous devions nous revoir pour connaitre l'avancement des travaux.

Voilà. Juillet. Août. Septembre, un avion rentre en grande visite à Clermont-ferrand. Les techniciens prenant leur service s’aperçoivent qu'une partie de l'ouverture des accès (trappes, portes de visite) est effectué par des salariés d'une entreprise de sous-traitance. Colère! légitime, quand ils apprennent que cette activité est justifiée, maladroitement, "par le manque de personnel en ce moment". Juste pour mémoire, je vous rappelle que nous sommes en période de plan de départ volontaire au sein de la maintenance. En fait, il s'agissait d'un "test" de faisabilité de ces opérations par la sous-traitance", d'après un autre "information" de la direction. Un débrayage est alors initié et notre directeur tente, avec peu de succès, de convaincre les salariés présents du bien fondé de ses actions répétant ce qui avait été dit aux Syndicats durant la réunion en "off" (qui de fait, devenait "on").

Si l'on doit reconnaître les qualités de gestionnaire de no't bon chef, il faut bien admettre qu'en matière de, comment dire, tact? communication? ce n'est pas trop ça. Découvrir un beau matin, dans la période que l'on connait, que son travail est fait par un autre, il y a de quoi se poser des questions, non?

Comité d'Entreprise du 24 septembre. Les élus votent une motion concernant leur volonté d'en savoir un peu plus sur les contrats des sociétés de sous-traitance des sociétés employées sur le site de Clermont-Ferrand. Un peu plus pour pouvoir comparer les coûts respectifs du travail effectué par les salariés de Régional et ceux de l'extérieur.

Réaction ulcérée du directeur Maintenance qui voit dans ce vote "une atteinte à son honneur, des suspicions quand à son honnêteté". "Puisque mon plan ne recueille ni l'aval des salariés, ni celui des syndicats, je laisse tomber!". Mais Monsieur, pour avoir notre aval, il aurait peut'être fallu que nous allions un peu plus loin qu'une discussion en "off", un peu plus loin qu'un "plan que je n'ai pas encore présenté à la direction générale". Peut'être aurait'il aussi été nécessaire de voir TOUS les salariés concernés par une éventuelle réorganisation et pas seulement ceux d'une équipe en leur garantissant, qui plus est, que leur rémunération ne serait pas touchée, alors qu'au 1er avril 2016 tous les accords d'entreprise seront dénoncés et que personne ne connait aujourd'hui les conséquences financières, pour ne rester que sur ce sujet, des prochains textes. Il semble que vous avez également omis de parler des conditions de travail, des modifications de planning, du travail de week-end, de la flexibilité etc...etc...

La communication du jour de la direction se résume donc en une phrase "les syndicats ne veulent pas de clients". C'est non seulement mensonger, mais dangereux. Les salariés connaissent nos positions sur le sujet, les PV de Comité d'Entreprise, ceux des réunions des Délégués du Personnel en attestent. Nous ne prendrons donc même pas la peine de contrer votre propagande. Pourquoi n'avez vous pas organisé les réunions avec les salariés que nous vous réclamions si vous souhaitiez tant recueillir l'assentiment de tous? Vous pensez avoir fait le maximum pour convaincre? Ce n'est pas en accusant les autres que vous, et vos équipes, aiderez l'entreprise à sortir des difficultés qu'elle connait. Quand je pense de quelle manière nous avons, devant la direction de HOP!, défendu la politique client que vous aviez développée vous entendre dire aujourd'hui que c'est nous qui n'en voulons pas! Franchement!

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOP! Technique - Intégration Lyon Maintenance

Message par admin le Mer 24 Fév 2016 - 12:51

Source: http://www.air-journal.fr/2016-02-22-hop-air-france-66-postes-supprimes-a-morlaix-5158372.html
La compagnie aérienne Brit Air va supprimer 66 postes à Morlaix via un plan de départ volontaire, sa fusion avec Regional et Airlinair dans HOP ! Air France débutant début avril.

Selon le Télégramme du 19 février 2016, le nombre de postes supprimés dans la compagnie régionale a été fixé jeudi dernier lors d’un Comité d’entreprise extraordinaire, la direction de Brit Air précisant qu’il n’y aura aucun licenciement parmi les près de 300 employés du site de Morlaix. Ce qui n’empêche par les syndicats de s’interroger car « en termes de reclassement, la direction ne propose rien. Que vont devenir les personnels concernés par ces suppressions de postes s’il n’y a pas suffisamment de départs volontaires ? ». Le quotidien cite le directeur général de Brit Air Georges Daher, convaincu de l’avenir local de l’entreprise et pour qui « des dispositifs d’accompagnement sont prévus pour ne pas laisser de collaborateurs sur le carreau ».

En juillet 2015, HOP ! Air France avait confirmé pour avril prochain le début du processus juridique de fusion entre Airlinair, Brit Air et Regional ; le processus prendra un an, au terme duquel les trois compagnies seront réunies dans une société unique capable « d’optimiser les coûts, de simplifier l’organisation et de rendre l’entreprise plus agile et compétitive ». La compagnie régionale avait alors annoncé un sureffectif de 245 postes sur un total de 3000 a été confirmée, les suppressions concernant 85 emplois au sol, 80 postes de pilotes, hôtesses de l’air et stewards, et 80 emplois dans la maintenance.

Lors de sa création en janvier 2013, HOP! estimait que 95% des économies potentielles du regroupement des trois filiales seraient réalisées grâce à la structure administrative simplifiée. Après la fusion, le siège social de HOP! se trouvera à Rungis (où est basée Airlinair), les sites de Morlaix (Brit Air) et Nantes (Regional) devant être spécialisés pour assurer une « complémentarité des tâches ». La fusion devrait également entrainer la disparition d’ici l’été prochain de cinq avions pour arriver à une flotte d’environ 77 appareils sans compter les locations saisonnières ; rappelons qu’Airlinair utilise des ATR, Brit Air des Bombardier CRJ et Regional des Embraer.

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOP! Technique - Intégration Lyon Maintenance

Message par admin le Jeu 17 Mar 2016 - 9:53

Avec une fusion effective au 3 Avril, HOP via leur filiale à 100% Lyon maintenance récupère le contrat Transavia sur LYS (3 avions) et NTE (2avions).
Avec le transfert des personnels SR Technics lié au contrat Transavia France.
A savoir que la passation se fait le 24 Mars, rappelons que Lyon Maintenance n'a à ce jour aucun rating B737NG, ça va faire court.

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

HOP! Technique - contrat RAM et KLC

Message par admin le Ven 7 Oct 2016 - 12:37

Un petit rappel sur le site de Clermont-Ferrand http://techaero.phpbb-3.com/t13-regional-sagrandit-a-clermont-ferrand

D'otobre 2016 à Février 2017 Check C des embraer de la RAM et de KLM Cityhopper. Une bonne charge de travail supplémentaire


Dernière édition par admin le Ven 3 Nov 2017 - 16:42, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

HOP! Technique - Grève

Message par admin le Jeu 6 Avr 2017 - 11:50

Préavis de grève déposé pour le 7 & 8 Avril 2017 suite échec des négociations et perspective d'avenir de HOP!.


Dernière édition par admin le Ven 3 Nov 2017 - 16:41, édité 1 fois

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

HOP! Technique - Nouveaux accords salariaux

Message par admin le Dim 9 Juil 2017 - 13:57

Les nouveaux accords salariaux signés mais mise en application reporté au 1er Janvier 2018.

Ça parlait de l'intégration de la filiale Lyon Maintenance dans HOP pour Janvier 2018, finalement le calendrier va être accéléré avec une fusion administrative dès Septembre 2017.
Lyon deviendra un pole maintenance au même titre que LIL CFE MXN avec l'intégration des tech de piste HOP dans l’entité hangar.
Sur Nantes les Tech Lyon Maintenance rejoindront les Tech HOP, avec une multiplication de type de machine à traiter.
Emb145, Ejet, CRJ700/1000, ATR et donc B737 se rajoutant.

Reste toujours le sujet une seule maintenance par escale pour le groupe Air France sans doute à traiter courent 2018.

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

HOP! Technique - Intégration Lyon Maintenance

Message par admin le Ven 3 Nov 2017 - 16:49

Depuis le 1er Octobre 2017 serait effective l'intégration de Lyon Maintenance dans HOP! Technique comme précisé dans le sujet précédent. Le Part145-0436 disparait du coup.
Seul reste le Part145-0505.

admin
Admin

Messages : 527
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOP! Technique - Intégration Lyon Maintenance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum